LES AUTEURS

Les auteurs présents sur l'édition 2017 du Festival de Bande dessinée.

Joël ALESSANDRA

ALESSANDRA-JoelGrand voyageur, Joël Alessandra se rend régulièrement à l’étranger et plus particulièrement en Afrique, pour des interventions en Instituts français et Alliances françaises.
Il vit aujourd’hui à Saint-Quentin dans le Gard. Il est également illustrateur pour la publicité et la communication et travaille sur des documentaires (revues Bouts du Monde, XXI…) et web-documentaires alliant BD et reportage (notamment Little Burma (web-docu sur la Birmanie) sur LeMonde.fr).

Vincent BAILLY

Sa carrière débute par le dessin de presse et l'illustration jeunesse, mais son trait est plutôt dur et brut. Il rencontre Roger Seiter et Isabelle Mercier, tous deux scénaristes de bandes dessinées, qui lui proposent une collaboration. Amateur du 9ème art depuis longtemps, il se lance dans l’aventure et signe Cœur de Sang. Pour le one-shot Coupures irlandaises, publié en 2008 chez Futuropolis, il entame une collaboration avec Kris au scénario qui perdure aujourd’hui.

Bruno BESSADI

Après plusieurs collaborations dans les domaines de la BD, de l’écriture et de l’animation, Bruno Bessadi dessine la série BAD ASS depuis 2013, avec Hérik Hanna au scénario, aux éditions Delcourt. Le style et le format de cette bande dessinée sont non sans rappeler les comics US de super héros. Les quatre tomes de cette série connaissent un franc succès outre-Atlantique, puisque la saga est publiée aux États-Unis aux Éditions Dynamite en 2014.

Jean-Michel BEURIOT

Né en 1961, il fait le vœu de devenir dessinateur de BD et se lance dans le métier en travaillant comme graphiste et en illustrant affiches et couvertures de livres.
Il fait ses premiers pas dans la bande dessinée en illustrant des récits complets aux Éditions du Lombard. Publié dans (À Suivre), il conquiert peu à peu une réputation qui le mène à un premier album chez Glénat, Le bruit des bottes. En collaboration avec Philippe Richelle, il dessine Belle comme la mort prépublié dans la revue (À Suivre) et paru en 1995 chez Casterman. Il illustre aussi, toujours sur un scénario de Richelle, la série Amours fragiles, également publiée chez Casterman.

Emmanuel BONNET

Suite à des études artistiques et un diplôme en information et communication, Emmanuel Bonnet s’est rapidement tourné vers le monde du dessin animé.
Il a réalisé la mise en couleur d’un album des Voyages de Lefranc illustré par Olivier Weinberg pour les éditions Casterman et travaille actuellement sur un nouveau tome de la série.
Avec le dessinateur Daniel Gattone, il a publié de nombreuses illustrations dans diverses revues. Ensemble, ils créent une micro-maison d’édition nommée 2T2N avec laquelle ils réalisent et éditent leurs propres projets de BD : Gatto Rosso et The Red Cat. Il est aussi le leader du groupe Cold wave Noctule Sorix.

Francis CARIN

Né en 1950 à Rétinne en Belgique, Francis Carin a étudié les arts plastiques à l’Institut des Beaux-Arts – Saint-Luc à Liège, de 1967 à 1973.
C’est en 1977 qu’il se fait remarquer en publiant des caricatures et de nombreuses illustrations pour l'hebdomadaire Pourquoi Pas ? qui publiera les deux premières aventures de Victor Sackville en 1985. À ce jour 23 albums en sont parus. Cet auteur prolifique a aussi réalisé deux tomes des aventures de Lefranc avec Jacques Martin et Patrick Weber aux éditions Casterman. Actuellement, il travaille pour les Éditions Paquet dans la collection Place du Sablon. Trois albums sont parus.

Vincent DUGOMIER

Né à Uccle en Belgique en 1964, il suit les cours du soir données par Eddy Paape au milieu des années 80, à l’Académie Saint-Gilles.
De 1987 à 1991, il écrit des scénarios d'animations pour le Journal de Spirou avec, au dessin, Benoît Ers, Mauricet, Bruno Wesel, Olis, Bruno Gazzotti, Jean-Luc Cornette, Philippe Wurm, etc. C’est ici aussi que naît sa première série « La vie secrète des poubelles », avec des dessins de Malik.
C’est à partir de 2015 qu’il scénarise Les Enfants de la résistance avec Benoît Ers au dessin. En avant-première sont présentées au château de Malbrouck les planches du prochain album à paraître.

Benoît ERS

Déjà tout petit, Benoît Ers dessinait dans ses cahiers d'écolier. À 17 ans, il remporte le concours scolaire de BD à Angoulême.
Après sa formation à l'école des Beaux-Arts d'Épinal, il reçoit une proposition de Marsu Productions lui permettant de s'installer à Liège comme illustrateur indépendant et de commencer à dessiner pour le magazine Spirou. Un début de carrière prometteur pour ce jeune auteur, qui rencontre très vite son complice avec qui il va collaborer pendant des années, Vincent Dugomier, qui fait dire à Benoît Ers : « j'ai fait le scénariste qu'il est, et il a fait le dessinateur que je suis ».

Gary ERSKINE

Dessinateur, encreur Ecossais né en 1968, il fait des études d’art avant de se lancer dans la BD en 1988 au sein de la branche britannique de Marvel (Marvel UK).
Après quelques travaux chez 2000AD avec Garth Ennis, il retrouve le scénariste chez DC Comics sur les titres de guerre comme Johann’s Tiger ou encore Archangel (War Story). En 2002 il s’attèle à encrer les 13 numéros de The Filth de Grant Morrison chez Vertigo. On le retrouve en 2005 dessinateur de couvertures sur un des titres Star Wars chez Dark Horse (X-Wing : Rogue Leader).
Il a récemment encré les derniers numéros de la mini-série The Royals : Masters of War.

Bruno FERMIER

Après des études en économie et marketing, il aborde une prenante carrière dans le commerce. Mais le démon de l’écriture l’a toujours aiguillonné.
Féru d’histoire de France et de bande dessinée, c’est fort logiquement qu’il s’essaye au scénario. S’appuyant sur les conseils avisés d’un auteur accompli, en la personne de Gilles Chaillet (Vasco, La Dernière Prophétie, Vinci, Lefranc…), Bruno se lance, avec EVEN, dans une ambitieuse saga se déroulant à l’époque du roi Henri II. Sa rencontre avec Didier Mada lui permet, aujourd’hui, de concrétiser en images ce projet (déjà 3 tomes parus).

Daniel GATTONE

Passionné par les comics américains, Daniel Gattone a toujours dessiné des super-héros, en racontant leurs histoires au travers de BD publiées dans divers fanzines.
Après plus de dix ans à gravir les échelons dans le monde du dessin animé, où il a plus ou moins touché à tous les postes. Il travaille actuellement comme story-boarder sur des séries telles que Bali, Choupi  ou Shaolin Kids. En parallèle, il réalise également des illustrations variées pour des agences de pub ou pour des revues spécialisées comme Khimaira, mais continue inlassablement d’écrire et de dessiner des histoires où les super-héros sont rarement absents…

Patrick GAUMER

Patrick Gaumer est un écrivain et journaliste français spécialiste de la bande dessinée, né le 17 août 1957 à Segré.
Auteur du Dictionnaire mondial de la BD (Larousse), de divers ouvrages sur des créateurs (Tibet, A.P. Duchâteau, G. Rosinski, R. Cauvin…), des journaux (Les Années Pilote) et des éditeurs (Le Lombard - L'aventure sans fin 1996-2006) et de très nombreux dossiers (intégrales Buck Danny, Les Tuniques Bleues, Tanguy et Laverdure, Simon du Fleuve… ; collections « Thorgal » et « Blueberry »), publiés notamment chez Dupuis, Dargaud, Hachette et Le Lombard, Patrick Gaumer travaille par ailleurs comme journaliste spécialisé et comme commissaire d’expositions.

Gene HA

Gene Ha est un dessinateur américain de bande dessinée très connu pour son travail avec le scénariste Alan Moore, avec qui il a collaboré sur la série Top 10.

Il a remporté quatre fois le prix Will Eisner, la plus grande récompense américaine dans la bande dessinée. Il scénarise et dessine Mae, bande dessinée réalisée grâce aux dons de ses lecteurs via un site participatif, chez Dark Horse Comics. C'est l'histoire de Mae Fortell, une jeune femme à la recherche de sa sœur disparue, Abbie, dans un monde mystérieux où la science part à la dérive. Son succès est incontestable et son talent est reconnu à l’international. Gene Ha vit près de Chicago à Berwyn.

Yves HUPPEN

Surnommé Yves H, il est né en Belgique en 1967. Fils d’Herman Huppen, il scénarise des bandes dessinées et travaille souvent avec son père.
Après être entré à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) à Louvain-la-Neuve, il se destine à une carrière de cinéaste. Rapidement, il découvre la difficulté de cette profession. C’est en 1995 qu’il se lance alors dans la bande dessinée, en tant que scénariste et dessinateur, avec un premier album : Le Secret des hommes-chiens. À la suite de cela, il s'est principalement orienté vers le scénario de bande dessinée et travaille fréquemment en collaboration avec son père, sur Liens de Sang, ou encore Station 16 par exemple.

Philippe JARBINET

Dessinateur et scénariste de bandes dessinées, il est né en 1965 et a suivi des études de dessin et de scénario à l'Institut Saint-Luc, à Liège où il est né.Philippe Jarbinet démarre dans la bande dessinée aux côtés de Franz, sous le pseudo de Jarby et ensemble ils créent la série Sandy Eastern dont le 1er tome sort en 1992.Auteur complet, il a publié en 2009 le diptyque Airborne 44 sur la Seconde Guerre mondiale évoquant la shoah et les malgré-nous sur fond de libération des Ardennes. Ayant accumulé une large documentation et réellement passionné par cette période, il pourrait continuer éternellement d’en raconter des récits.

KRIS Présent

Il vit à Brest où il est né en 1972. Il y a grandi, y a étudié l’Histoire, y a lutté aussi, assumant le rôle de leader lors des grèves de 1995.
Issu d’une famille d’ouvriers et de marins inscrite à gauche, Kris porte aussi l’héritage de sa famille, résistante à l’occupation nazie. Passionné d’Histoire, il a le goût du récit et sait raconter les luttes populaires, les combats des minorités. On retiendra Un homme est mort, Notre Mère la Guerre ou Un maillot pour l’Algérie. Il crée des personnages incarnés, dont les histoires sont souvent soutenues par l’Histoire avec la grande « H » de Perec, mais aussi par la littérature.

Jason LATOUR

Jason Latour est un scénariste et dessinateur de comics américain, bien connu pour sa série Southern Bastards, qui lui a permis de remporter de prestigieuses récompenses outre-atlantique.
Après quelques travaux pour Image Comics au milieu des années 2000, il devient un auteur régulier de Marvel Comics à partir de 2010, tout en créant également pour Image et Vertigo. Scénariste et cocréateur de la série Spider Gwen, Jason Latour a reçu en 2015 le prix Rueben de la société nationale des dessinateurs de comics et en 2016 le prix Will Eisner pour sa série Southern Bastards.



Serge LE TENDRE

Né à Vincennes en 1946, Serge Le Tendre a su très tôt qu’il voulait faire de la BD. Ses parents, d’un autre avis, le poussent à devenir aide-comptable à 16 ans.

À sa majorité, il s’inscrit à l’université où il suit les cours de bandes dessinées donnés par Mézières, Giraud et Moliterni. Au métier de dessinateur, il préfère rapidement celui de scénariste et dès 1974, il commence à écrire de courtes histoires pour Pilote et Tousse-Bourrin. Par la suite, il collabore avec différents dessinateurs. Cet auteur très productif possède à son actif plusieurs séries et albums parmi lesquels nous pouvons citer L’Oiseau Noir, Edmond et Crustave ou encore Mister George.

Pierre LEGEIN

Né en 1963, après des études avortées de médecine et de journalisme, il suit les cours d’Eddy Paape à l’Académie de Saint-Gilles de Bruxelles.
Suivi par Mitacq (La Patrouille des Castors) et Bob de Moor, il rencontre Crisse (L’Épée de cristal, Atlante…) qui lui présente Yves Swolfs en 1994, avec qui il reprend Dampierre, dont il réalise les tomes 4 à 10. Pierre Legein dessine par la suite un album sur Waterloo avec Jacques Martin, aux Éditions Casterman. Passionné de photographie, de sculpture et de graphisme, l’Histoire tient une place importante dans ses ouvrages.

Valérie LEMAIRE et Olivier NEURAY

Valérie (scénariste) et Olivier (dessinateur) ont commencé leur collaboration avec Les Quasi, la chronique d’une famille recomposée sur le mode de l'humour, librement inspirée de leur vécu de parents.
En 2013 paraît chez Casterman le premier tome des Cosaques d’Hitler, un projet que le duo élaborait depuis plusieurs années. Pour cela, ils s’appuient sur un fait historique peu connu de la Seconde Guerre mondiale – la défection au profit de l’Allemagne nazie d’une partie des troupes cosaques et russes, ennemis de Staline et du système soviétique – pour inaugurer une nouvelle série romanesque sur fond d’Histoire contemporaine.

Frédéric LEGRAIN

Régric, pseudonyme que Frédéric Legrain (né en 1969) s’est composé à 7 ans, quand il voulait déjà devenir dessinateur de Bande Dessinée.

Il a appris son métier en recopiant des comics, puis en s’inspirant des maîtres de l’école franco-belge. Il publie sa première BD qui parodie l'émission « La Chasse aux Trésors » à 14 ans. Paraissent ensuite diverses histoires courtes et il réalise en 1998 un album petit format vulgarisant la philosophie de Cicéron. En 2003, il propose ses services à Jacques Martin, qui l’engage pour une série d’albums de Lefranc. Il collabore avec Michel Jacquemart, Thierry Robberecht ou encore Roger Seiter.

Didier MADA

Véritable monument de la très riche bande dessinée malgache, Didier RANDRIAMANANTENA, alias Didier Mada, est un auteur prolixe.
Lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, parmi lesquels le Prix Spécial donné par la ville de Bologne en 2003 pour sa BD Enfant de rue, lors du concours lancé par « Africa e Mediterraneo ». Il a notamment publié des albums sur l’Histoire de Madagascar comme Nampoina ou Imboa, le Roi et Ifara aux éditions italiennes Lai Momo. Il vit entre Paris et Antananarivo, où il participe à de multiples expositions, ateliers et festivals.

Michel PIERRET

Né à Ebly, en Belgique en 1951, il termine ses études artistiques en 1973 avant d’entrer en stage chez Arthur Piroton auteur de Jess Long.
Après des débuts dans le magazine Spirou en 1974 et quelque courtes histoires de science-fiction comme Terran Stone ou Ceux du Khandor, il fait un passage au Journal de Tintin en 1978. Il poursuit petit à petit sa carrière de dessinateur, en collaborant à des revues ou des magazines notamment. C’est en 1990, qu’il reprend la série historique : Les Aigles Décapitées qui comptait déjà quatre albums signés Jean-Charles Kraehn. Depuis, les tomes 5 à 27 ont été publiés aux Éditions Glénat. 

Yves PLATEAU

Illustrateur indépendant et aquarelliste basé à Mons en Belgique, il s’oriente progressivement vers la bande dessinée réaliste, son amour de jeunesse.
Après quelques publications en 2000 et 2001, il intègre les éditions Casterman en 2002, comme coloriste de Cossu et Rodolphe pour la série Angie. En 2003, il rejoint l’équipe de Jacques Martin, pour la réalisation d’albums des Voyages d’Alix.  Puis, il inaugure une collection relative au Moyen-Âge (qu’il affectionne particulièrement) : Les Voyages de Jhen, où il réalise le dessin et la couleur. Il souhaite toujours développer en parallèle des BD de fiction, mettant en scène ses propres personnages.

Jean PLEYERS

Né d’un père sculpteur, c’est assez rapidement qu’il se tourne vers les arts. La bande dessinée l’attire plus particulièrement, car il pense en voir arriver l’âge d’or.
Il commence par l’encrage de planches et de dessins de Gérald Forton, dans Pif et réalise ses premières BD pour Spirou avec Les Belles histoires de l’Oncle Paul.
Après quinze années de galère, il part en Espagne, puis dans le Sahara. Après son retour, c’est sa rencontre avec Paul Cuvelier, l’auteur de Corentin, qui le propulse dans la cour des grands. Puis, en 1977, il va frapper à la porte de Jacques Martin, qui lui demande de reprendre les aventures de Jhen.

Curd RIDEL

Dès l’âge de 4 ans, il déclare qu’il sera auteur de BD. Il a débuté dans le métier à 16 ans avec la série que les lecteurs du Journal de Footy n’ont pas oubliée : Les Tony’s team.

Il n’a pas peur de dire qu’il fait de la BD tout-public. Toute sa carrière en atteste d’ailleurs, puisqu’il a travaillé pour les plus grands titres de la presse BD de ces vingt dernières années - Pif, Mickey, Spirou, Fripounet, Chut !... Il a reçu de nombreuses récompenses dont le Prix de l’humour à Chambéry, le Prix du Jeune public à Audincourt, le Prix Métiers et culture, le Betty Boop du meilleur album jeunesse à Hyères, le Grand prix du public à Montreuil-Bellay, le prix jeunesse à Ajaccio.…

Dominique ROUSSEAU

Né à Paris le 17 septembre 1954, auteur-illustrateur et bédéiste, il vit à Avignon depuis 1993. Après des études de cinéma à Vincennes, il a exercé divers métiers.

Il a suivi une formation de comédien de 1983 à 1993 dans les ateliers d’Anne-Marie Lazarini et Monique Fabre, au Théâtre des Athévains à Paris. Il commence à être publié en 1978 dans BD Hebdo, puis Charlie mensuel... et Pilote. Ensuite chez Dargaud, il dessine Condor sur des textes de J.-P. Autheman. Pour les enfants, il a longtemps collaboré à la revue Je Bouquine et a dessiné les enquêtes d'Algernon Bright, avec Leigh Sauerwein, puis Pierre Le Gall pour la revue I love english.

Christophe SIMON

Très jeune, il développe un goût prononcé pour le dessin et les voyages. Ses deux passions trouvent un terrain commun lorsqu'il visite l'Italie antique. Pris de passion pour le classicisme académique de l'Antiquité, il oriente ainsi son dessin. Il suit ensuite les cours de BD de Léonardo à l'Académie des Beaux-Arts de Châtelet, avant de rencontrer son mentor, Jacques Martin. Le père d'Alix voit en Simon un héritier naturel et il lui propose de rejoindre son studio. Il lui confie alors le dessin d'Orion, de Lefranc, et de deux tomes de L'Odyssée d'Alix. Puis la consécration arrive lorsqu’il l’invite à reprendre Alix pour quatre albums.

André TAYMANS

Né le 14 juillet 1967, il est dessinateur et scénariste de bande dessinée. Il a étudié la bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles.
À sa sortie de l'atelier BD de Saint-Luc, André Taymans adapte avec J.C. de la Royère L'homme aux Orchidées aux éditions Lefrancq. Ses fréquents voyages l’inspirent et il publie plusieurs albums en collaboration avec le scénariste Di Giorgio. Auteur complet, il se lance aussi dans des projets solo, avec les aventures de Caroline Baldwin, qui continue depuis 1996 à résoudre les énigmes les plus difficiles. Il est également l'auteur de Mac Namara paru chez Casterman.

Dylan TEAGUE

Dessinateur britannique, Dylan Teague habite à Cardiff. Il a commencé à travailler en 1995 pour la revue 2000AD, avant de rejoindre les éditions Delcourt.D’abord influencé par les auteurs de comics Steve Dillon, Brian Bolland ou Dave Gibbons, il s’est ensuite intéressé à la bande dessinée européenne avec Moebius, Enki Bilal et Milo Manara, ce qui l’a incité à se plonger dans l’univers de la bande dessinée française. Son incontestable talent a été révélé grâce à ses séries palpitantes Le Casse, en collaboration avec Christophe Bec et La Grande évasion avec Serge Lehman, pour l’éditeur français Delcourt.

Paul TENG

Né à Rotterdam en 1955, il a fait quelques années d’études en Anthropologie Culturelle, avant de se consacrer à la BD.
Après des premiers pas avec un western indien, Delgadito, il gagne un concours de Wordt Vervolgd, la version néerlandaise de la revue (À Suivre). Il a aussi travaillé avec Di Giorgio pour la série Shane, aux Éditions du Lombard. Il a publié deux albums, sur les Guerres Civiles en Espagne et en Russie : Libertair Intermezzo et De Vrienden van Igor Steiner. Actuellement il dessine Jhen, créé par Jacques Martin, aux Éditions Casterman et s’occupe d’un one-shot sur l’explorateur Livingstone pour Glénat.

Jean TORTON

Dessinateur et illustrateur, il signe aussi sous le pseudonyme de Jeronaton. Il mène plusieurs carrières dans la BD, à la recherche de nouvelles inspirations.
Entré en 2003 au service de l’école Jacques Martin, il y a sorti plusieurs Voyages d’Alix. Après avoir participé aux biographies dessinées dans la série Alix raconte, il se lance dans une biographie de Napoléon Bonaparte sur un scénario de Pascal Davoz. Véritable précurseur, il est aussi l’auteur d’une Bible en 10 volumes parus au Lombard et a créé la 1ère BD en 3 dimensions : La Princesse Maya. Né à Ghlin en Belgique, Jean Torton réside aujourd’hui en Île-de-France.

Anne WEINSTOERFFER

Née en 1964, elle est publiée sous le pseudonyme d’Anne Teuf. Diplômée de l'école des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle est auteure de bandes dessinées.
Anne Teuf, travaille essentiellement pour l'édition et la presse jeunesse (Fleurus presse, Bayard Presse). Outre son travail avec Fil & Flo chez Fleurus, elle a illustré divers manuels scolaires chez Hatier ou Nathan et produit régulièrement des images documentaires pour la presse et l'édition qu'on retrouve, par exemple, dans L'Encyclopédie des Sites Remarquables chez Larousse.
Ses bandes dessinées ont été publiées aux Éditions Delcourt et Asteure.

Olivier WEINBERG

Né à Créhange en 1969, Olivier Weinberg s’installe à Metz en 1989 pour y suivre des études littéraires, linguistiques et artistiques. C’est en 1998 qu’il débute dans le domaine du dessin animé pour des séries TV.

Il a participé à de nombreuses productions audiovisuelles, comme Ernest et Célestine, César 2013 du meilleur film d’animation. Entre 2005 et 2006 il publie sa première bande dessinée à suivre, dans le journal messin La Semaine : une histoire policière dont les décors sont la ville de Metz, Luxembourg, Trèves et le Centre Pompidou.En 2008, il rencontre avec Jacques Martin qui lui propose de travailler sur Les Reportages de Lefranc.En 2015, il reçoit le Prix Saint-Michel «Plume d’or» pour le Reportage de Lefranc – La Chute du Reich (Casterman).

Céline WAGNER

Née à Villiers-le-Bel dans le Val d’Oise, elle a grandi à Louvres, une petite ville de la banlieue parisienne.
En 1997 elle intègre l’ESIN Polycréa de Toulouse dont elle sort diplômée en 1999 et s’oriente vers les arts plastiques et la bande dessinée. En 2017, elle reçoit le Prix Artémisia pour son ouvrage Frapper le Sol.

Avec simplicité, poésie et humilité, elle explique ainsi sa démarche :« Tout ce qui m’est propre est le rapport que je fais entre les choses. J’explore des œuvres, des personnages, leurs vies et je défriche les passages où il me semble que leur expérience croise la mienne. À des décennies de là, à des millions de kilomètres, je tisse la carte d’un monde dans lequel je me déplace. Un monde parallèle et observateur de mon époque. »

Jean-Yves MITTON

Né à Toulouse en 1945, Jean-Yves Mitton intègre les Beaux-Arts de Lyon en 1960 et après un an d’académie, il entre dans un atelier de retouche BD pour les Éditions Lug. Pendant onze ans, il fait ses armes sur des séries telles que Sammy Sam, Pim Pam Poum, Oum le Dauphin, Popoff et surtout Blek le Roc.

À partir de 1972, il crée, une ribambelle de super-héros comme Mikros, Cosmo, Epsilon et Kronos qui fréquente les pages de Mustang, Strange, Titans et Nova pendant quinze ans. Il dessine également deux épisodes du Surfer d’Argent qui lui permettent d’accéder au Comics. Acharné de travail, il débute la saga gallo-romaine Vae Victis ! aux Éditions Soleil avec Rocca au scénario.
Par la suite, Soleil lui laisse carte blanche et il enchaîne avec Les Survivants de l’Atlantique et Chroniques Barbares. Vous pourrez découvrir au château de Malbrouck des planches inédites de sa future série Alwilda.

Davide FABBRI

Né en Italie en 1964, Davide Fabbri a fait ses débuts dans des magazines de bandes dessinées italiens, avant de partir aux États-Unis pour travailler chez Acclaim Comics et le magazine Heavy Metal. En 1996, il rejoint Dark Horse Comics et travaille sur différentes mini-séries telles que Starship Troopers, Xena et Star Wars.

De 2010 à 2012, il a travaillé avec Wildstorm et DC Comics sur la série de Victorian Undead.Et après sa nouvelle mini-série Star Wars : Agent de l’Empire II, il a réalisé une courte histoire de Batman, pour DC Comics. En 2014, pour Glénat, les trois premiers livres d’une série commémorative du 70ème anniversaire du Débarquement de Normandie écrits par Michael Le Galli et Bruno Falba et illustrés en collaboration avec Christian Dalla Vecchia et Domenico Neziti ont été publiés. Plus récemment, il a également terminé le cinquième livre de la série Opération Overlord.

Maryse et Jean-François CHARLES

Maryse Charles, après avoir collaboré aux scénarios de Sagamore Pilgrimage et des Pionniers du Nouveau monde, publie deux séries avec le dessinateur Ersel : Claymore et Les Derniers jours de la Géhenne.
Elle signe alors sous le pseudonyme de Ruellan. Redevenue Maryse Charles, elle poursuit sa collaboration avec son époux, Jean-François Charles, en scénarisant, chez Casterman, les séries India dreams, War and dreams et Africa dreams. Inséparable, le duo écrit également Les Mystères d’Osiris (pour Benoît Roels), Ella Mahé, ou encore Far away, roman graphique mis en images par Gabriele Gamberini.
Jean-François Charles étudie à l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles et commence sa carrière en 1971 dans le dessin de presse ; il est publié dans La Libre Belgique et La Nouvelle Gazette.
Se réorientant vers la bande dessinée, il entame une collaboration avec le Journal de Spirou : Les Belles Histoires de l’Oncle Paul (1975), Les Chevaliers du pavé (1977). C’est dans Spatial, une revue belge éditée par Michel Deligne, qu’après plusieurs courts récits scénarisés par Jan Bucquoy, il dessine l’histoire iconoclaste Le Bal du rat mort, toujours sur un scénario de Bucquoy. Sa première grande série, Les Pionniers du Nouveau Monde, paraît chez Deligne à partir de 1982. Après le rachat du catalogue de cet éditeur par Glénat, il poursuit Les Pionniers et développe de nouvelles séries chez Glénat et plus tard chez Casterman. En 2004, Jean-François Charles a illustré des romans sur Alix, certains adaptant des histoires parues en bande dessinée, d’autres étant inédits (Le Sortilège de Khorsabad, L’Ombre de César).

HUPPEN Herman – Parain du festival

Herman Huppen nait le 17 juillet 1938 à Bévercé, un petit village belge, dans les Ardennes, entre la frontière allemande et la ville de Liège. Une enfance en guerre, une adolescence marquée par le souci de s’en sortir très vite tout seul et d’apprendre un métier. Avec sa mère, divorcée, et ses frères et soeur, il s’établit à Bruxelles.

Il vit très mal cet exil forcé dans une grande ville grise et froide.
De ce déchirement, il en gardera à jamais la trace, fuyant encore aujourd’hui les villes pour se ressourcer dans une nature bienveillante et protectrice. Néanmoins, il s’applique et décroche son diplôme d’ébéniste. Mais ce travail le rebute. Après quinze jours passés dans une ébénisterie, il entre dans un bureau d’architecte. Bien qu’il ait suivi des cours de dessin à l’Académie des Beaux-Arts, le jeune Huppen ne se destine pas encore à la bande dessinée.
C’est son mariage en 1964 avec Adeline qui le rapproche de la bd car son beau-frère, Philippe Vandooren, futur directeur éditorial de Dupuis, dirige alors une revue scoute à laquelle Hermann livre sa première histoire.
Hermann travaille à l’époque à mi-temps pour un architecte, et dessine l’après-midi. Il se fait la main en réalisant essentiellement de courts récits didactiques, dont une Histoire de l’Oncle Paul, publiée dans le Journal de Spirou en 1965.
Remarqué par Greg, le jeune Hermann est engagé pour un essai de six mois dans son studio. Greg écrit pour le Lombard à partir de 1966, la série Bernard Prince qui établit d’emblée le talent d’Hermann. Ils poursuivent en 1969 avec le western Comanche.
En 1977, Hermann se lance dans sa première série solo, Jeremiah, puis en 1984, il crée Les Tours de Bois-Maury, une fresque médiévale.
Exigeant et bosseur, il signe en 1995 Sarajevo-Tango, un album réalisé dont la teneur historique et sociale lui vaut de recevoir le Prix Oesterheld en 1996 et dont les planches sont présentées ici pour la première fois.
Avec son fils, il dessine Liens de Sang, faux polar aux accents fantastiques. En 2002, Jeremiah devient une série produite pour la télévision par la MGM.
En 2016, il est enfin consacré par le Festival d’Angoulême et reçoit le Grand Prix. L’année suivante, en tant que lauréat, il en est le président.

 

LOGO CD57 2018 NOIR
 
Copyright © 2018
Tous droits réservés
 
Département de la Moselle
1, Rue du Pont Moreau
CS 11096
57036 Metz CEDEX 1
 
Logo Le Lombard Logo Casterman Logo Urban Comics Logo BD Must
Logo Momie Metz   20-logo-chaumont-comix Logo Schidler Logo Espace couvert
Logo Mercure Hôtel Metz-Centre Surgarde Logo Peugeot Bailly - CAR Avenue Label MOSL
Logo Mirabelle TV Logo France Bleu       Logo ACEB

Suivez l'actualité du Festival sur nos réseaux sociaux !

Rejoignez-nous surfacebook-logo | twitter-logo | instagram-logo

 

Plan du site - Mentions légales - Gestion des cookies - Espace Presse